Minceur

Recettes favorisant une bonne digestion

Recettes favorisant une bonne digestion

Quelles sont les conséquences d’une perte de poids trop rapide ?

En présence d’obésité ou non, une quête de la minceur ne doit pas affecter votre santé. Pour ne pas perdre trop de poids rapidement, au risque de perturber votre organisme, mieux vaut procéder de façon progressive. Découvrez nos meilleurs conseils pour enclencher une perte de poids, sans subir l’effet rebond.

Dangers et conséquences d’une perte de poids excessive

Perdre du poids trop rapidement n’est pas sans danger pour la santé de notre corps. Quelle qu’en soit la raison, une perte de kilos excessive met l’organisme à rude épreuve.

Les signaux d’alarme d’une perte de poids non contrôlée

Une perte de poids est considérée comme significative d’un point de vue clinique lorsqu’elle est supérieure à 5 %, ou à 5 kg¹ , sur une période de 6 mois. Elle doit évidemment être évaluée selon le poids de départ, l’IMC (Indice de Masse Corporelle), l’âge, le sexe, ou encore l’état de santé de chacun.

La perte de masse musculaire : implications et solutions

La masse musculaire diminue3 d’environ 1 % chaque année dès l’âge de 30 ans, même chez des sujets en parfaite santé. Ce phénomène physiologique peut être accentué à cause de régimes alimentaires trop restrictifs. Des apports nutritionnels quotidiens insuffisants, notamment en protéines² , peuvent engendrer une fonte musculaire. Pour contrer ce phénomène, il est recommandé de consommer chaque jour au moins 0,80 g de protéines3 (œufs, viandes, poissons, légumineuses…).

L’effet rebond ou yo-yo : explications et prévention

L’effet yo-yo peut apparaître à la suite d’un régime minceur, notamment en cas de régime draconien3 . En consommant très peu de calories pour favoriser une perte de poids rapide, l’organisme est perturbé. Pour se protéger, le corps va se plonger dans un état « de survie ». Il va ainsi faire baisser son métabolisme³ : il ralentit la combustion des graisses et transforme plus rapidement les nutriments en graisse. Dans ce cas, une perte de poids importante, mais surtout rapide est observée à court terme. Cependant, elle est uniquement temporaire, car une fois la reprise d’une alimentation normale, le corps va davantage stocker les graisses pour compenser cette perte. La prise de poids à terme est donc inévitable. 

Les carences nutritionnelles : identification et gestion

Une alimentation variée et équilibrée est essentielle pour fournir à l’organisme les vitamines, mais aussi les nutriments dont il a besoin pour fonctionner normalement. En cas de diminution des apports alimentaires, le corps entre en dénutrition.

Les carences alimentaires peuvent s’exprimer via divers symptômes⁴ :

  • Une fatigue importante.
  • Des maux de tête.
  • Des cheveux et ongles cassants.
  • Un teint pâle.
  • Des troubles digestifs.
  • Des palpitations cardiaques.
  • Des infections à répétition…

Associés à une bonne alimentation, les compléments alimentaires peuvent contribuer à compléter les apports alimentaires.

La déshydratation : ses signes et ses dangers

La déshydratation survient en cas de consommation d’eau insuffisante. Les professionnels de santé recommandent une consommation quotidienne d’au moins 1,5L⁵ afin de compenser les pertes hydriques de l’organisme (urines, transpiration, respiration). En delà de cette quantité, l’organisme ne peut fonctionner correctement.

Les premiers signes de la déshydratation5 sont facilement reconnaissables :

  • La soif.
  • Les lèvres sèches.
  • Une fatigue anormale.
  • Une perte de force.
  • Des urines en faible quantité… 

Critères pour une perte de poids saine et durable

Une perte de poids modérée permet de se débarrasser de kilos superflus sans risque pour la santé.

L’importance de l’équilibre alimentaire

Seule une alimentation variée et équilibrée offre un équilibre alimentaire idéal au fonctionnement normal de l’organisme. Chaque jour⁶ , l’alimentation doit apporter à l’organisme :

  • Des vitamines. 
  • Des minéraux.
  • Des glucides.
  • Des lipides.
  • Des protéines.

Selon l’activité physique au cours de la journée, l’apport énergétique⁷ conseillé quotidien moyen est de :

  • En moyenne de 2 400 à 2 600 calories, pour un homme adulte, selon l’activité.
  • En moyenne de 1 800 à 2 200 calories, pour un homme adulte, selon l’activité.

L’exercice physique : un allié indispensable

Couplée à une alimentation équilibrée, l’activité physique quotidienne permet de débuter une perte de poids grâce à la combustion de calories par l’organisme.

Les professionnels de santé recommandent⁸ de :

  • Pratiquer 30 min par jour, 5 jours par semaine une activité cardio-respiratoire (monter les escaliers, courir, faire du vélo, marcher rapidement).
  • Faire du renforcement musculaire 1 à 2 fois par semaine (tennis, natation, aérobic…).
  • Effectuer des exercices d’assouplissement 2 à 3 fois par semaine (gymnastique, yoga…).

Le suivi médical et nutritionnel

Afin d’éviter les carences, il est essentiel d’être bien accompagné durant le processus de perte de poids. Votre médecin pourra surveiller votre poids, calculer votre IMC tout comme prescrire un bilan sanguin. Un nutritionniste ou un diététicien pourra vous aider à calculer les apports nutritionnels dont vous avez besoin, mais aussi vous préparer une liste de menus.

Seule une perte de poids progressive, encadrée par des professionnels de santé sera durable. Une alimentation équilibrée, une hydratation suffisante couplées à une activité physique régulière vous permettront d’atteindre vos objectifs.

FAQ

Comment identifier un régime trop restrictif ?

Un régime trop strict ne vous permet pas d’ingérer le nombre de calories requises quotidiennement. La perte de poids peut être trop importante trop rapidement, des symptômes d’un régime trop strict peuvent apparaître.

Peut-on perdre du poids rapidement sans risque ?

Seule une perte de poids modérée, mais surtout saine via une alimentation variée et équilibrée est sans risque pour la santé.

Que faire si on constate une perte de poids trop rapide ?

Une perte de poids trop rapide comporte des risques pour la santé. Consulter un nutritionniste, ou un diététicien, permettra de vous aider à surveiller vos apports nutritionnels.

Quand faut-il consulter un professionnel ?

Un professionnel de santé ou paramédical (nutritionniste, diététicien) peut être consulté dès l’envie d’initier un régime.

  1. https://www.msdmanuals.com/fr/professional/sujets-spéciaux/symptômes-non-spécifiques/perte-de-poids-involontaire, MSD Manuals, consulté le 21/03/2024
  2. https://www.chu-bordeaux.fr/Les-services/Service-de-médecine-physique-et-de-réadaptation/PATHOLOGIES/Sarcopénie/, CHU Bordeaux, consulté le 21/03/2024
  3. https://traitement-obesite.be/effet-yoyo/, Centre de l’obésité, consulté le 21/03/2024
  4. https://www.msdmanuals.com/fr/accueil/multimedia/table/symptôme-des-carences-nutritionnelles, MSD Manuals, consulté le 21/03/2024
  5. https://www.ameli.fr/flandres-dunkerque-armentieres/assure/sante/themes/alimentation-adulte-types-aliments/eau , Ameli.fr, consulté le 21/03/2024
  6. https://www.anses.fr/fr/content/les-références-nutritionnelles-en-vitamines-et-minéraux, ANSES, consulté le 21/03/2024
  7. https://www.vidal.fr/sante/nutrition/equilibre-alimentaire-adulte/recommandations-nutritionnelles-adulte.html , Vidal, consulté le 21/03/2024
  8. https://www.anses.fr/fr/content/manque-d’activité-physique-et-excès-de-sédentarité-une-priorité-de-santé-publique , ANSES, consulté le 21/03/2024